Non classé

Le propriétaire d’un ascenseur est tenu d’assurer son entretien

L’ascenseur est un formidable outil qui permet d’étendre la construction des villes vers le haut et répondre au défi de l’accessibilité des lieux de vie et de travail. Mais comme dans les voitures, les composants s’usent et se dérèglent et il faut parfois réparer ou changer des pièces, pour le bon fonctionnement de l’ascenseur et la sécurité de tous.

S’assurer dès le départ que son ascenseur va bénéficier d’une bonne maintenance est donc primordial. C’est en effet une maintenance régulière et sérieuse, en amont des problèmes, qui va permettre de maintenir un bon état général de l’appareil, garantir une sécurité pour tous et éviter au maximum les pannes.

La loi du 2 juillet 2003 et le décret 2004-964 encadre cette maintenance. Elle doit être réalisée par une entreprise spécialisée et les modalités d’entretien d’un ascenseur doivent être encadrées par un contrat.

Voici quelques points que vous devrez absolument trouver dans votre contrat de maintenance :

  • Engagement de visites préventives

Un écart maximum de 6 semaines entre chaque visite est imposé par la loi.

Deux visites semi-annuelles et une visite annuelle sont également obligatoires et comportent des éléments de vérification plus poussés.

  • Délais d’interventions de dépannage

En cas d’appareil à l’arrêt ou de dysfonctionnement majeur de l’ascenseur, la société en charge de la maintenance doit intervenir sous un certain délai. Il est généralement de 4 heures.

  • Délais d’interventions de désincarcération

Les délais de désincarcération des personnes bloquées doivent être clairement indiqués sur le contrat de maintenance.

En outre, sachez que les ascensoristes ont pour obligation de pouvoir assurer une intervention 7 jours sur 7 pour une panne et 24h / 24 pour le déblocage d’une personne bloquée dans l’ascenseur.

  • Carnet d’entretien ascenseur

Toutes les interventions de dépannage ou de maintenance doivent être consignées dans un carnet d’entretien ascenseur.

Sorte de carnet de santé de votre ascenseur, celui-ci pourra être en format papier ou en version digitale.

  • Type de contrat

Il existe deux types courants de contrats : le contrat minimal et le contrat étendu.

La plupart des sociétés de maintenance proposent un contrat dit « étendu », qui peut notamment prendre en charge la réparation ou le remplacement de nombreuses pièces défectueuses sans surcoût.

Différence entre contrat de maintenance et contrôle technique

A l’instar du contrôle technique d’une voiture, tous les 5 ans un contrôle technique de votre ascenseur doit être effectué par un organisme de vérification indépendant et certifié (et non par votre entreprise de maintenance). Lors de cette inspection qui concerne 77 points identifiés, les dispositifs de sécurité seront contrôlés, et tout défaut présentant un danger, potentiel ou avéré, sera signalé. À l’issue de la visite de contrôle quinquennal, un rapport détaillé est remis au propriétaire.

Bon à savoir :

Un propriétaire passant outre ses obligations de contrôle, de sécurité et d’entretien d’un ascenseur risque une amende de 450 € et peut voir sa responsabilité engagée en cas d’accident. En outre, toute personne disposant d’un titre d’occupation est en mesure de saisir le tribunal, pour demander la mise aux normes d’un ascenseur. Cette demande peut être réalisée avec la mise en place d’une astreinte. De la même façon, le propriétaire peut être sommé de respecter les obligations d’entretien et de contrôle technique qui lui incombent. (Source : service-public.)

En quoi diffère l’approche de A Plus Ascenseurs pour la maintenance des ascenseurs ?

Chez A+, nous avons décidé de remettre l’humain au cœur de la solution, et de nous appuyer sur les outils numériques modernes pour fournir une maintenance fiable et efficace à tous.

A+ a fait le choix de la responsabilisation : chaque technicien est dédié à ses ascenseurs. Il peut ainsi assurer un service personnalisé, prévenir au mieux les éventuels problèmes et diminuer les risques de pannes. Les périodes d’immobilisation de l’appareil sont alors réduites au minimum, pour la plus grande satisfaction des usagers.

En étant déployé sur un secteur géographique restreint, chaque technicien peut intervenir plus rapidement en cas de nécessité.

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter au  04 96 16 16 46 ou sur aplus-ascenseurs.fr.

Nous serons ravis d’échanger !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *